RRAOUHHH !

oyez ! le deuxième RRAOUHHH est sorti !

« C’est louche », 12″ 4 titres, visuel particulièrement subtil, qui n’est pas sans rappeler quelques-uns des travaux les plus alambiqués de Jérôme Bosch.

essentiellement disponible dans les distros de combat, et parfois, par inadvertance, chez certains disquaires officiels mais malheureux en amour.

cinquante-huitième participation d’Attila Tralala.

pour tâter la marchandise, c’est là.

Seb and the Rhhâ Dicks @ Sterput

« une dread dans la soupe » accueille Seb and the Rhââ Dicks lundi 13 février au Sterput

Seb and the Rhââ Dicks fait tout tout seul, des gâteaux, des coquillettes, des chansons à texte, des chansons pas à texte, du punk de salon, de la pop à roulettes, de la batterie, de la gratte, du synthé avec les doigts de pied, il a même joué au Dolle Mol tout seul il y a quelques années, ce qui lui vaut l’admiration universelle de ses pairs.

D’invérifiables rumeurs prétendent que ce nom de scène atterrant est un improbable hommage à Eliane Radigue.

Ce qui est vérifiable, par contre, c’est qu’il a fait ses armes au sein de groupes bien tapés, comme Kabu Ki Buddah (avec Pedro de la Hoya), Miss Goulash ou The Rubiks.

et comme il n’a peur de rien, il vient jouer un lundi au Sterput. (13 février)

ouverture des portes 18h30, fin du bousin 21h30, comme ça y’a encore moyen d’aller se démettre le cerveau au Barlok devant Sly and the Family Drone

http://sebandtherhaadicks.tumblr.com/
https://radixandthesebs.bandcamp.com/music