Horny thé dansant @ Sterput

mardi 23 mai : Jean-Michelle Tarre et Léonard Kotik (Grrzzz soli) jouent à tour de rôle au Sterput, la salle de patronage laïque la plus chaude à l’ouest de la Meuse.

(l’enfant qui a dessiné ça et ses parents ont donné leur accord pour l’utilisation de cette image : personne n’a été exploité à son insu)

un peu de son ici pour Jean-Michelle Tarre (Irène Grrzzz)

et là pour Leonard Kotik (Pepe Grrzzz)

3/5 € de participation

horaires de gougnafiers : 18h30 >> 22h

rappelons au passage que le dernier disque de Grrzzz, “geriatric disaster”, est une délicate tuerie coproduite par Attila Tralala

et que Grrzzz jouera au Barlok le samedi 20 mai, quelques jours plus tôt.

Hairy noise

ce jeudi 18 mai au Sterput

Ghetto Blastard

(une action éclair et bruyante de Jean-Marcel Busson ( DAS-OS , GOL ) autour d’un ghetto blaster customisé comme instrument, détournement d’un objet culte.)
https://vimeo.com/67809198

Alexandre Bellenger

(Alexandre Bellenger (BOOBY MOO, TEXTILE ORCHESTRA, SMHOT…) records music. Since 2000 he has played, recorded or collaborated with Noël Akchoté, Oliver Augst, Jac Berrocal, Andy Bolus, Rüdiger Carl, Chris Corsano, Erik Minkkinen, Aki Onda, Yoshihide Otomo, Jean-François Pauvros, Arnaud Rivière, Roger Turner… )
https://vimeo.com/210021340
https://acidresistantrecords.bandcamp.com/album/4-turntables-live-instants-chavir-s

Sterput rue du Pont-Neuf 4, 1000 Bruxelles
bar associatif, expos de bon goût, chiottes confortables, distros improbables

Seb and the Rhhâ Dicks @ Sterput

“une dread dans la soupe” accueille Seb and the Rhââ Dicks lundi 13 février au Sterput

Seb and the Rhââ Dicks fait tout tout seul, des gâteaux, des coquillettes, des chansons à texte, des chansons pas à texte, du punk de salon, de la pop à roulettes, de la batterie, de la gratte, du synthé avec les doigts de pied, il a même joué au Dolle Mol tout seul il y a quelques années, ce qui lui vaut l’admiration universelle de ses pairs.

D’invérifiables rumeurs prétendent que ce nom de scène atterrant est un improbable hommage à Eliane Radigue.

Ce qui est vérifiable, par contre, c’est qu’il a fait ses armes au sein de groupes bien tapés, comme Kabu Ki Buddah (avec Pedro de la Hoya), Miss Goulash ou The Rubiks.

et comme il n’a peur de rien, il vient jouer un lundi au Sterput. (13 février)

ouverture des portes 18h30, fin du bousin 21h30, comme ça y’a encore moyen d’aller se démettre le cerveau au Barlok devant Sly and the Family Drone

http://sebandtherhaadicks.tumblr.com/
https://radixandthesebs.bandcamp.com/music